Arthur Rimbaud, le poète / Accueil > Panthéonade / Le dossier
 

 

Panthéonade

 

 


PETIT BILLET D'ACTUALITÉ


  
Monsieur Prudhomme nous en a averti depuis longtemps : « Le char de l’État navigue sur un volcan. » Aussi doit-on se féliciter des sollicitudes dont notre chef de l’État est l’objet de la part des auto-dénommés « fous de Rimbaud ». C’est le Panthéon, prestigieux édifice voué à la préservation de notre histoire officielle, qui focalise en ce moment leurs préoccupations.
   

 

   D’un côté, on s’inquiète de ce que « cette cave où il n’y a pas de vin ! » (Paul Verlaine [1]) soit « seulement le temple des militaires et des hommes politiques. Il y manque bien trop de visages de la France. » [2] Faire entrer Rimbaud et Verlaine au Panthéon contribuerait à ravauder l’unité de la nation, au moment où le récit national fait face à toutes sortes d'appels « au déboulonnage des statues et au retranchement des plaques d’hommage » [3]. Le Résident de la République, qui a honoré de sa présence les cérémonies du 200e anniversaire du communard Gustave Courbet [4], persécuté par la Troisième naissante pour avoir encouragé au démantèlement de la colonne Vendôme, ne devrait pas être insensible à cette fine suggestion politique.
    D’un autre bord, au cas où « cette erreur, pire : cette gaffe »
[5]
serait commise d'introduire ce sauvageon de Rimbaud « aux côtés de Pierre Brossolette et de René Cassin » [6], on craint pour l’intégrité du Panthéon comme monument et pour les capacités répressives de l’État : « Comment réprimerez­-vous les inscriptions "sauvages" qui ne manqueront pas de dégrader régulièrement les murs du Panthéon, quand celui qui serait honoré à l’intérieur parmi les grandes figures aux actes édifiants écrivait jadis "merde à Dieu" sur les bancs des promenades ? » [7]
. Les représentants de l’État qui, comme le rappelle dans Libération Denis-Saint-Amand, « se sont distingués, ces derniers temps, par leur obstination à nier toute forme de violences policières malgré les énucléations, amputations et décès qu’elles ont causé, par leur propension à mépriser la "foule haineuse" et "ceux qui ne sont rien", par leur tendance à invisibiliser les violences sexuelles et de genre commises au sein d’institutions étatiques, et par leur entêtement à pérorer contre l’"ensauvagement" de la République » [8] ne devraient pas être insensibles à cette judicieuse mise en garde politique.

    Que faire dans une telle incertitude ? Franchement, je ne voudrais pas être Emmanuel Macron. Aucun risque !

21/09/2020        


[1] « Ses Mémoires d’un veuf comprennent une notule intitulée « Panthéonades », dans laquelle il déplore le sort réservé à Victor Hugo : « Ils l’ont fourré dans cette cave où il n’y a pas de vin ! ». Cité par Denis Saint-Amand, "Rimbaud et Verlaine, trop sauvages pour le Panthéon", Libération, 14/09/2020.

[2]
 Frédéric Martel, « Le Panthéon de Rimbaud et Verlaine », France-Culture, 10/09/2020 ("mis à jour le 12 septembre pour tenir compte des dernières réactions"). [3] Ibid.

[4] Comme le rappelle Kristin Ross. Cf. Nidal Taibi, entretien avec Kristin Ross et Denis Saint-Amand, "Une idée foncièrement sentimentale et macabre", Marianne, 19/09/2020.
 
[5]
Pétition publiée par Le Monde du 18 septembre 2020 sous le titre « La panthéonisation de Rimbaud et Verlaine relève d’une idéologie bien-pensante et communautariste ».  [6] Ibid. [7] Ibid.

[8]
Denis Saint-Amand, ibid.

 

 



Dossier de presse

 

09/11/2020 - François Leperlier, "Les Ennemis jurés d'Arthur Rimbaud et de Paul Verlaine", site internet Poezibao.

02/10/2020 - Le point de vue d'Olivier Bivort, lettre à Pierre Jourde, Bibli0bs.

29/09/2020 - Vivian Petit, "Le Châtiment du Tartufe", Lundi matin.

26/09/2020 - Eric-Emmanuel Schmitt : "Je suis favorable à l'entrée commune de Verlaine et Rimbaud au Panthéon", Europe 1.

22/09/2020 - Pierre Jourde, "La perpétuité requise contre Verlaine et Rimbaud", BibliObs.

20/09/2020 - "Verlaine et Rimbaud au Panthéon : la révolte institutionnalisée ?", Alain Borer et Frédéric Martel confrontés par Marc Weitzmann, France-Culture, 44'.

19/09/2020 - Nidal Taibi, entretien avec Kristin Ross et Denis Saint-Amand, "Une idée foncièrement sentimentale et macabre", Marianne.

18/09/2020 - Frédéric Martel - "Toute l'œuvre de Rimbaud est marquée par des préférences homosexuelles", Le Point.

17/09/2020 - Jacqueline Teissier-Rimbaud, "Je ne voulais pas que ce nom soit oublié", Le Point.

15/09/2020 - Alain Borer, "Panthéoniser Rimbaud et Verlaine serait un contresens", La Croix.

14/09/2020 - Charline Vanhœnacker, "Le mercato du Panthéon", France-inter.

14/09/2020 - Denis Saint-Amand, "Rimbaud et Verlaine, trop sauvages pour le Panthéon", Libération.

12/09/2020 - Françoise Wallemacq, "Pour ou contre l'entrée de Rimbaud et Verlaine au Panthéon ? Le débat fait rage dans le monde littéraire français", rtbf.

11/09/2020 - "Rimbaud et Verlaine au Panthéon : la famille Rimbaud s’y oppose, le débat s’enflamme", France-Bleu.

11/09/2020 -Laurent Sagalovitsch, "Rimbaud et Verlaine au Panthéon? Non, non et encore non", Slate.fr.

11/09/2020 - Jean-Noël Cuénod, "Rimbaud-Verlaine ? Une panthéonnade ! ", Club Médiapart.

10/09/2020 - "Le présidant de l'Associatiion des Amis de Rimbaud défavorable à la panthéonistion du poète", France-Bleu.

10/09/2020 ("mis à jour le 12 septembre pour tenir compte des dernières réactions") - Frédéric Martel, "Le Panthéon de Rimbaud et Verlaine", France-Culture.