Arthur Rimbaud, le poète / Accueil > Iconographie > Images du mythe au XXe siècle > Fernand Léger

 

                         

Le portrait de gauche reproduit (avec de légères variations) celui qui sert de frontispice à l'édition des Illuminations illustrée par Léger : Les Illuminations / Rimbaud ; litograph. orig. de Fernand Léger ; préf. de Henry Miller. - Lausanne : Grosclaude, [1949]. - 133 p. : ill. ; 34 cm. Sources : Pour l'image : Josef Lebovic Gallery / Pour la description bibliographique : Bibliothèque Nationale des Pays-Bas.

Le portrait de droite est un faux Léger. Ce dessin fut publié pour la première fois, en hors-texte couleur, dans le numéro spécial du centenaire de Rimbaud de la revue La Grive, dirigée par le grand rimbaldien que fut Jean-Paul Vaillant (n° 83, octobre 1954). Mais à la page 33, en petits caractères, on lisait l'avis suivant : « La gouache en couleurs reproduite hors-texte et que nous croyions l’œuvre de Fernand Léger a été désavouée par celui-ci. La trouvant belle, nous souhaitons que l’artiste qui en est l’auteur se fasse connaître. » Personne n'a jamais revendiqué la paternité de cette belle contrefaçon. Grand merci à Jacques Desse qui m'a communiqué cette information. On trouvera des éléments complémentaires dans l'échange que nous avons eu à ce sujet, sur le site internet des Libraires associés.