.

Qui ? Quand ? Comment ? Pourquoi ?

   L'idée de ce site est née pendant l'année scolaire 2000-2001. Prof de français, j'avais cette année-là fait étudier à mes élèves de seconde quelques poèmes célébrissimes du premier Rimbaud quand a eu lieu dans mon établissement un stage d'initiation à la création de sites internet. C'est ce stage qui m'a donné l'idée de mettre en ligne (simple exercice d'application, presque, au début) le dispositif pédagogique utilisé pour étudier le "recueil" de Douai. 
   La dernière étape du parcours proposé aux élèves dans ce dispositif consistait en la lecture de textes postérieurs à 1870 et la récitation de poèmes choisis par eux (cf.
Récital poétique). Vu la difficulté de ces textes, il fallait répondre aux interrogations des élèves avant la phase de mémorisation. Ce que nous fîmes ... mal ! J'ai pu mesurer à cette occasion l'étendue de mon ignorance, mais aussi l'insuffisance des éditions courantes, dès qu'il s'agit de comprendre et de faire comprendre des poèmes comme Mes petites amoureuses, Le Cœur supplicié, Chanson de la plus haute tour, L'étoile a pleuré rose ... (très apprécié des élèves pour sa brièveté), etc. Poèmes pourtant fort connus et fort répandus, même dans les éditions scolaires. 
   Reprenant le même cours l'année suivante, je me suis donc employé à consulter des livres (souvent épuisés), des articles de revues (souvent confidentielles). De ce labeur est issue l'Anthologie commentée. Simple jeu de fiches dans son état initial, l'Anthologie a été par la suite régulièrement augmentée, corrigée et mise à jour. On n'y trouvera pas les analyses abouties d'un spécialiste mais plutôt un ensemble disparate de notes et commentaires, reflet d'une initiation tâtonnante aux mystères du rimbaldisme. Malgré tout, avec ses limites, ce travail m'a paru susceptible d'être utile pour d'autres. Quelques encouragements m'ont, depuis, conforté dans cette croyance.
   Le site a été mis en ligne en 2001, élargi à l'Anthologie commentée en 2003. Puis, les années passant, je me suis peu à peu laissé tenter par un projet plus ambitieux. De nouvelles rubriques sont apparues : une présentation quelque peu savante de l'œuvre intégrale de Rimbaud, une sorte de précis de rhétorique ou poétique rimbaldienne, un florilège des sources, des annexes bio-biblio-icono-webographiques.
    Depuis 2009, j'ai aussi publié quelques contributions rimbaldiennes sur papier :
    "Dans la jungle des gloses", Le Magazine littéraire, sept. 2009, p.87-89.
    "Le poète en sentinelle ou la politique des Illuminations", Europe n° 966, oct. 2009, p.102-111.
    "Face au cauchemar de l'histoire. Sur l'empreinte traumatique de la Semaine sanglante dans l'imaginaire rimbaldien", Lectures des Poésies et d'Une saison en enfer, dir. Steve Murphy, Presses Universitaires de Rennes, oct. 2009, p.173-286.
    "Sur Rimbaud dans son temps d'Yves Reboul", Parade sauvage n° 22, 2011, p.235-262.
    "Pour mémoire" (u
n siècle de remue-méninges autour de Mémoire), Parade sauvage n° 24, 2013, p.15-75.
    Dictionnaire Rimbaud, dir. Yann Frémy et Alain Vaillant, Classiques Garnier (À paraître, 2017). Entrées : Berrichon, Millot, Homosexualité, Manuscrits, Misère, Ville, Bonne pensée du matin, L'Homme juste, L'Humanité chaussait..., Mémoire, L'Orgie parisienne..., Phrases, Proses évangéliques, Le Rêve de Bismarck,  Rêvé pour l'hiver, Vagabonds, Villes (Ce sont des villes...), Villes (L'Acropole officielle...), Voyelles.

    


 

 


 

 

 

 

 

 

 

 



  Avertissement

Les images et les citations intégrées à ce site à but non lucratif ont été collectées sur le net ou dans diverses publications. En cas de problème de copyright, elles seront immédiatement retirées à
la demande de l'auteur, de l'éditeur ou du propriétaire du document concerné.

Tout texte original publié sur ce site peut être librement repris et partagé à des fins non commerciales, à la condition de ne pas le modifier et de mentionner auteur et URL d'origine activée.
 

Arthur Rimbaud, le poète
© Alain Bardel,
2001-2015

a.bardel@free.fr

Index     
successifs     
du site
  2001 2003 2008 2012